recherche

Site belge indépendant, apolitique et areligieux d'informations sur la liberté de croyance, et sur l'apostasie, la renonciation à une doctrine ou à une religion (le débaptême ou la débaptisation).

APOSTASIE
LIBERTE RELIGIEUSE ET DEBAPTISATION

Vous nous écrivez...

Afin de respecter la vie privée des personnes nous contactant, seul le prénom est communiqué, ainsi que la ville de résidence.

  • "Je tenais à vous remercier, les informations contenues dans votre site m'ont en effet permis d'entamer ma démarche d'apostasie". Mr S. de Liège.
  • "J'entreprends à partir de ce jour les démarches en vue de ma débaptisation.
    Est-il exact que les subsides à l'église catholique sont accordés notamment en fonction du nombre de baptisés? En demandant ma débaptisation, vais-je dès lors contribuer à la diminution des subsides accordés à l'église? Je vous remercie pour votre site, vos explications
    ". Mme Rosanne.
    Réponse: En Belgique, cela est faux. Les subsides à l’église catholique dépendent d’une clé de répartition définie il y a bien longtemps et ne dépendent pas du nombre de baptêmes ou de baptisés. Cela est le cas par contre en Allemagne où il faut cocher sa religion sur sa déclaration fiscale pour lui attribuer son « impôt religieux ». En Belgique, la débaptisation est une démarche personnelle, hautement symbolique et informant formellement l’église qu’on la quitte. Lire plus concernant le financement des cultes.
  • "Très intéressé par votre démarche et par la pertinence de votre attitude, j’apprécierais que vous me fassiez part de vos arguments mais aussi de la lettre éventuelle à adresser aux autorités cléricales de mon diocèse pour renoncer à mes racines catholiques". M. André de Liège.
    Réponse: l'argumentaire est publié ici, la lettre-type est disponible ici.
  • "Je viens de découvrir votre site suite à l'émission 'au quotidien' de la RTBF.
    La création de ce site est une excellente idée, beaucoup de gens (comme moi) ont certainement déjà pensé à faire la démarche de se faire débaptiser mais y ont renoncés en pensant qu'il fallait de multiples et complexes démarches ou pour toutes autres raisons.
    Personnellement cela fait longtemps que je considère anormal de se voir imposer une religion à notre naissance.
    Il y a tout de même une chose que vous pourriez faire pour améliorer votre site, c'est de créer une page qui nous permettrait de retrouver la diocèse correspondant à notre paroisse.  Ou du moins donner le lien internet des différents diocèses, sur lesquels j'ai pu remarquer qu'il était possible de faire la recherche.
    Pour terminer, ne prêtez pas attention aux messages négatifs que vous recevrez certainement, n'ayez crainte, votre âme ne brûlera pas en enfer
    :-)". M. Tony.
    Réponse: la liste des diocèses est disponible ici. Les diocèses correspondent aux provinces belges (sauf pour Bruxelles-Malines).
  • "Tout d'abord, merci pour ces précieux renseignements, ça fait un moment déjà que j'envisageais une débaptisation, sans avoir le courage d'entamer les démarches.
    C'est finalement très simple!...j'ai cependant deux questions à vous soumettre:
    Tout d'abord, quelle garantie d'application de notre requête avons-nous une fois la demande effectuée?
    La lettre de confirmation, nous le savons, ne nous prouve pas qu'ils ont supprimé notre nom de la liste de baptisés
    (et ainsi perdu une part de subsides, me trompes-je sur ce dernier point?)
    Ensuite, j'ai été baptisé au Luxembourg car mes parents y habitaient à l'époque.
    Une lettre identique à celle que vous avez mise sur le site serait-elle alors adéquate?
    ". M. Kevin.
    Réponse: Nous n'avons aucune garantie de débaptisation autre que l'engagement écrit de l'église de l'avoir notifié dans le registre de baptême. Je ne vois pas pourquoi ils mentiraient à ce sujet. Ensuite, pour le Luxembourg, j'avoue ne pas avoir de réponse précise. Je suppose que les démarches sont les mêmes que pour la Belgique puisque l'église catholique est unifiée et centralisée.
  • "Félicitation pour votre site.
    J'aimerais savoir comment procéder lorsque l'on est né à l'étranger, plus particulièrement au Congo belge avant l'indépendance : faut-il envoyer également son document à la paroisse où l'on a été baptisé, au risque de ne jamais atteindre le destinataire?
    ". M. Eric. de Belgique.
    Réponse: L'église congolaise étant séparée de l'église belge, il convient d'écrire à la paroisse et au diocèse congolais. Il est possible de trouver les adresses sur le site congolais de l'église : Conférence Episcopale Nationale du Congo.
  • "Je vous félicite pour votre démarche. Le site est très bien fait, sobre et clair à la fois". M. Alain.
Liberté & Religion

"Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction".
Déclaration universelle des droits de l'homme (art.18).

LIRE PLUS

Un choix réfléchi

Une telle décision ne se prend pas à la légère. C'est le fruit d'une longue réflexion.
A chacun de se positionner en son âme et conscience.

LIRE PLUS

© Apostasie.be. Tous droits réservés. Citation courte et non commerciale autorisée avec mention obligatoire de l'auteur et de la source.